Mini Rallye de Montecarl à Champagnole

Classé dans : Actu des rallyes | 0

Mini Montecarlo 2022 à Champagnole

 

Changement de formule pour la Ronde du Jura 2021 pour revenir à une édition concentrée sur une grosse journée. Comme pour les rallyes terre, la reconnaissance du parcours a eu lieu avec un seul passage en début d’après-midi après les vérifications organisées le samedi matin. Autre nouveauté un seul itinéraire à reconnaitre avec à l’intérieur un découpage permettant d’offrir trois spéciales. Au menu le Col de Saint Sorlin (8.1 kms) à parcourir une fois et ensuite 14.9 kms du secteur Made In jura deux fois. Les organisateurs n’ont pas ménagés leurs efforts pour rapporter de la neige et offrir un parcours recouvert à près de 70 %. La Ronde du Jura est appelée également « mini-monte Carlo » pour la similitude dans la difficulté du choix des pneus en fonction de l’enneigement ou des parties glacés. Cette année encore le choix était difficile entre pneus cloutés,  thermo gomme  ou pour les plus joueurs pneus mixtes.

La ronde du Jura proposait également aux possesseurs de véhicules sportifs de pratiquer en démonstration le parcours de la Ronde.

Marc Amourette navigué par Andy Malfoy sur DSR2 remettait le titre de vainqueur de la précédente édition en jeu. Cédric Rabasse toujours navigué par son épouse Sabrina sur une Skoda Fabia équipé de petites roues paraissait le mieux armé des outsiders. Julien Sandona associé à Florent Millot, sur Subaru Impreza Sti souvent très bien placé sur les éditions précédentes ne visaient rien de moins que la première place.

Sans surprise Cédric Rabasse s’adjugeait les deux premières spéciales et rentrait au parc avec une confortable avance 15 s sur julien Sandona et plus de 36 s sur Marc Amourette. Jacq Wilfried  avec Christophe Doue sur Mitsubischi Evo 9 terminaient les deux spéciales à la quatrième place scratch juste devant la Toyota Yaris de Victor Cartier et Martine Maye. Sylvain Cachot avec Aurelien Pourcelot dominaient le groupe Frc4.

Les concurrents s’élançaient pour la dernière spéciale sous une température clémente mais avec un très épais brouillard. Dans ces très difficiles conditions l’ancien skieur de compétition Julien Sandona s’avérait intouchable se permettant de doubler  le concurrent parti devant et dominait très largement Cédric Rabasse et Marc Amourette.  Cette performance de Julien était complétée par l’excellente 3eme place scratch dans le brouillard de Guillaume Pritzy navigué par Alexandra Sandona (épouse de Julien) sur leur Peugeot 106 16 S. Sylvain Cachod et Aurelien Pourcelot sur Ds3, non satisfait de la victoire en Frc4 s’adjugeaient la deuxième place scratch devant Cédric et Sabrina Rabasse.

L’édition 2022 de la  Ronde Du Jura a récompensé un beau vainqueur : Julien Sandona  pilote fidèle à l’épreuve, couronné un vrai champion et justifié de son qualificatif de mini Monte-Carlo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.